Cour des Voraces

Probablement la traboule la plus connue, visitée, & photographiée de toute la ville. & il y a de bonnes raisons.
Son accessibilité déjà: ouverte en permanence, de jour comme de nuit. Sa taille aussi, puisqu'elle traverse une longue distance. Son décor ensuite: un escalier impressionant à l'entrée par Colbert, une coupure au milieu par une ruelle pavée entourée de belles façades colorées, &, bien sûr, ses boîtes aux lettres, sûrement les plus festives de toute l'aglomération.
Son histoire, enfin, puisque la Cour des Voraces rappelle les canuts, leur combat, & bien d'autres moments de l'Histoire, où toutes ces traboules qui ne sont devenues que des attraits touristiques, étaient ces passages secrets qui permettaient à qui les connaissait de se faufiler, fuir, se regrouper.
Si vous êtes un habitué de ce site, vous savez que je ne m'étale pas sur les détails historiques, architecturaux & autres, me contentant de décrire, très prosaïquement, ce que je vois au détour de mes escapades. Je continuerai sur ma cette ligne directrice pour cette traboule, mais je meurs pourtant d'envie de vous en parler pendant des heures. Je vous joins donc les plaques touristiques en photo, & vous invite chaudement à faire quelques recherches sur ce lieu, mais aussi sur tout ceux que vous pouvez visiter par ce site. Ce ne sont pas les ressources qui manquent.

Accès

Ouverte

La Cour des Voraces est totalement ouverte, à n'importe quelle heure, par ses 3 entrées. Je vous conseille vivement d'y flâner si vous n'en avez jamais eu l'occasion, mais vous rappelle que des gens y habitent. Soyez discrets, respectueux du lieu & des résidents.

Détails

  • Mise à jour en 2020